Blog

Articles Néosanté

Immunité = identité

Dans ma lettre de la semaine dernière, j’ai oublié  de vous expliquer pourquoi on appelait le D.I.P un déficit immunitaire primaire. On l’appelle ainsi parce qu’il existe aussi des déficits immunitaires « secondaires » (D.I.S.), ceux qui ne sont pas congénitaux mais acquis durant la vie.  Dans cette catégorie, la faculté range bien entendu le SIDA, attribué…

Lire l'article

Sommaire n°67

éditorial p 3Santéchos p 4Grand décodage  : Les pathologies cardio-vasculaires p 6Ascension santé  : Cancer et émotions, quel rapport ? p 10Interview  : Lise Bartoli p 12 CAHIER DÉCODAGESLa conception p 15Les problèmes à l’accouchement p 16Le cancer du foie p 17Rubrique « Le plein de sens »p 18 Incontinence urinaire, pemphigoïde bulleuse, pelliculesDécodagenda p 19L’ÉVIDENCE DU SENS : De la causalité à la dualité…

Lire l'article

Éditorial n°67

On est comme on naît La plupart des thérapeutes en décodage en sont conscients : en amont des chocs psycho-émotionnels causant l’apparition de maladies, celles-ci sont bien souvent « programmées » par des conflits survenus durant la petite enfance et la période périnatale. Une entrée en crèche, par exemple, ou un sevrage trop rapide, peuvent…

Lire l'article

Le D.I.P. aux œufs d’or

D.I.P. : retenez-bien cet acronyme. Il signifie Déficit Immunitaire Primaire (ou primitif) et il désigne la nouvelle grande maladie à la mode, celle qui va bientôt ringardiser la maladie de Lyme et surclasser le sida dans les scénarios d’épouvante. Sur le marché de la peur, c’est le nouveau produit qui fait fureur.  Pensez : cette maladie n’est…

Lire l'article

Réponses à trois objections

Après 66 numéros du mensuel  Néosanté  et près de 220 numéros de la lettre hebdomadaire, tout reste encore à faire : une grande majorité de gens reste accrochée au paradigme médical officiel et demeure persuadée que les maladies ne sont que très rarement d’origine psycho-émotionnelle. Que la plupart des médecins pensent de la sorte, je peux…

Lire l'article

Quelques « santéchos »

Pour l’essentiel, notre mensuel Néosanté est alimenté par les quelques journalistes professionnels qui y collaborent et par des praticiens de santé, médecins ou (naturo)thérapeutes. Sa partie centrale, le Cahier Décodages, est généralement l’œuvre de notre auteur Bernard Tihon, tandis que Jean-Philippe Brébion anime sa chronique  l’Évidence du Sens . Mais il y a aussi plusieurs rubriques…

Lire l'article
Partagez Néosanté !